Prérequis

Etre à l'aise sur un ordinateur windows ou un mac.

Co-auteurs

Aurélie & Audrey ARROT

Ont rédigés ce cours.

Photoshop

Cours suivants :

COURS 1 : Mise en route sur Photoshop CC

COURS 2 : Les outils de bases sur Photoshop CC

COURS 3 : Retouche et réparation d'image sur Photoshop CC

COURS 4 : Les calques et masques sur Photoshop CC

COURS 5 : L'intégration d'éléments vectoriels sur Photoshop CC

COURS 6 : Combinaison d'images sur Photoshop CC

COURS 1 : Mise en route sur Photoshop CC


en tete photoshop cours 1

 

 

LES OBJECTIFS :
Se repérer dans l’ergonomie du logiciel, comprendre les résolutions d’images, créer et sauvegarder un projet, d’importer / redimensionner une image, comprendre le fonctionnement des calques, rajouter du texte

PUBLIC VISE : Tout utilisateurs qui souhaitent se former sur Photoshop

 

 

PROGRAMME

 

1.1 Philosophie Photoshop

Adobe Photoshop est considéré par le milieu professionnel de l’infographie comme le logiciel référence de traitement d’images numériques gérées en mode Pixel. Ce logiciel permet bien sûr la création d’images bitmap, mais il est utilisé principalement pour le photomontage et la retouche d’images. Pour bien traduire la philosophie du logiciel Photoshop, commençons par définir la notion d’image numérique

Une image numérique est une image traitée par ordinateur. Pour afficher une image, l’ordinateur décode un fichier contenant les informations qui décrivent cette image numérisée. La numérisation est un procédé de codage de l’information.

Cette analyse consiste, pour une image bitmap, à mesurer point par point la couleur du document. Il y a deux familles d’images 2D : les images bitmap et les images vectorielles. Photoshop permet d’éditer les premières et Illustrator les deuxièmes. Image bitmap

Photoshop image bitmap

Une image bitmap est une image gérée par l’ordinateur comme une matrice de pixels d’une dimension donnée. Chaque pixel possède des coordonnées X, Y et une information de couleur. Plus la matrice contient de pixels, plus l’image est fine et précise.

Le pixel est la plus petite entité d’une image. Généralement sous forme de carré, il constitue la base de l’information graphique. Un changement d’échelle, une déformation et autres transformations affectent grandement ce type d’image. Afin d’obtenir une image de qualité, il faut faire en sorte d’avoir la résolution optimale selon l’usage que l’on veut en faire.

Ainsi la résolution d’un moniteur est de 72 dpi. Par comparaison, les imprimantes à jet d’encre et laser courantes ont des résolutions allant de 300 dpi à 600 dpi, et parfois même jusqu’à 2 400 dpi. Les imprimeurs, eux, travaillent en 300 dpi. Le dpi ("dot per inch" ou "points par pouce", ou ppp pour "pixels par pouce") est l’unité de mesure de la résolution d’une image pour l’impression.

Elle est définie en quantité de points par pouce carré. Image vectorielle Une image au format vectoriel est constituée de courbes et de tangentes définies au moyen d’équations mathématiques. Ces équations mathématiques font en sorte qu’une illustration vectorielle puisse être redimensionnée sans pour autant subir une altération, comme c’est le cas en mode Bitmap.

Résolution

La résolution indique le niveau de qualité de l’image. Plus la résolution est élevée, meilleure est la qualité de l’image. Dans le monde Macintosh, la résolution d’une image s’exprime en dpi. Ainsi une image offrant une résolution de 300 dpi contient plus d’informations et est d’une meilleure qualité qu’une image présentée en résolution d’écran, soit 72 dpi.

Du côté des PC, la résolution d’une image s’exprime par sa taille en pixels en largeur et hauteur. Ainsi une image 1 600 × 1 024 pixels est plus détaillée et de meilleure qualité qu’une image ayant une taille de 640 × 480 pixels.

La résolution des appareils photo numériques est quant à elle exprimée en mégapixels. Pixel ou dpi D’une manière générale, les résolutions exprimées en dpi correspondent à des images destinées à l’impression (300 dpi pour le prépresse), alors que les résolutions exprimées en pixels (ou mégapixels) sont destinées à l’affichage écran (ordinateur, télévision, cinéma…).

Ergonomie du logiciel


A : Panneau Outils | B : Panneau Historique | C : Panneau Couleur | D : Panneau Bibliothèques Creative Cloud
 | E : panneau Calques 

 Photoshop interface ergonomie

Présentation de l’espace de travail

La barre d’application occupe la partie supérieure et contient un sélecteur permettant de basculer vers un autre espace de travail, des menus (sous Windows uniquement), ainsi que d’autres commandes d’application. Sous Mac et pour certains produits, vous pouvez l’afficher ou la masquer à l’aide du menu Fenêtre.

Le panneau Outils contient des outils permettant de créer et de modifier des images, des illustrations, des éléments de page, etc. Les outils connexes sont regroupés.
La barre d’options Le panneau Contrôle affiche des options relatives à l’outil sélectionné. 
La fenêtre de document affiche le fichier sur lequel vous travaillez. Les fenêtres de document peuvent présenter un onglet et, dans certains cas, être regroupées et ancrées.

Les panneaux vous permettent de contrôler et de modifier votre travail. Ils peuvent être regroupés, empilés ou ancrés.

Le Cadre de l’application regroupe tous les éléments des espaces de travail dans une seule et même fenêtre uniforme, ce qui permet de manipuler toutes les applications comme s’il s’agissait d’une seule entité. Lorsque vous déplacez ou que vous redimensionnez le Cadre de l’application ou l’un de ses éléments, tous les éléments qu’il contient sont réagencés pour éviter tout chevauchement.
Les panneaux ne disparaissent pas lorsque vous changez d’application ou lorsque vous cliquez par erreur à côté de l’application.
Si vous utilisez plusieurs applications, vous pouvez les placer côte à côte à l’écran ou sur plusieurs moniteurs.

Affichage et masquage de tous les panneaux :

Pour afficher ou masquer tous les panneaux, y compris les panneaux Outils et Contrôle, appuyez sur la touche de tabulation.
Pour afficher ou masquer tous les panneaux, à l’exception des panneaux Outils et Contrôle, appuyez sur les touches Maj+tabulation.

1.3 Débuter un projet

Création de documents
Lorsque vous créez un document dans Photoshop, plutôt que de commencer avec une zone de travail vierge, vous pouvez choisir parmi une grande variété de modèles, y compris des modèles d’Adobe Stock. Les modèles comprennent des ressources et des illustrations que vous pouvez utiliser comme base pour votre projet. Lorsque vous ouvrez un modèle dans Photoshop, vous pouvez l’utiliser tout comme n’importe quel autre document Photoshop (.psd).

Outre les modèles, vous pouvez également créer un document en sélectionnant l’un des nombreux paramètres prédéfinis disponibles dans Photoshop. Accès à la boîte de dialogue Nouveau document Utilisez l’une des méthodes suivantes :

(Mac) Cmde + N
(Windows) Ctrl + N
Choisissez Fichier > Nouveau. Cliquez sur Nouveau ou Nouveau document dans l’espace de travail Démarrage.
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’onglet pour un document ouvert et sélectionnez Nouveau document dans le menu contextuel.

 Photoshop nouveau document

 Photoshop nouveau document 2

Modification des paramètres prédéfinis Avant d’ouvrir un document à l’aide du paramètre prédéfini, vous pouvez modifier ses paramètres dans le panneau de droite.
1. Indiquez un nom de fichier pour le nouveau document.
2. Indiquez les options suivantes pour le paramètre prédéfini sélectionné :
Largeur et Hauteur : spécifiez la taille du document. Sélectionnez l’unité dans le menu contextuel. Dans notre cas vous choisirez une mesure en pixel, une hauteur de 1280 px et une largeur de 1024 px.

Mode colorimétrique : spécifiez un mode colorimétrique pour le document. La modification du mode colorimétrique convertit les contenus par défaut du nouveau profil du document sélectionné en un autre mode colorimétrique.
Résolution : spécifiez la finesse des détails d’une image bitmap, mesurée en pixels par pouce ou pixels par centimètre.
Contenu de l’arrière-plan : spécifiez une couleur d’arrière-plan pour le document. Profil de couleur : spécifiez le profil de couleur de votre document à partir d’un large éventail d’options.
Format des pixels : spécifiez le rapport de la largeur par rapport à la hauteur d’un seul pixel dans une image.

4. Cliquez sur Créer pour ouvrir un document avec les paramètres prédéfinis.

1.4 Formats d'enregistrement

Choisissez Fichier => Enregistrer sous…

 Photoshop enregistrer sous

Dérouler les types de fichiers.
Vous avez un aperçu des formats d’enregistrement que permet Photoshop.
Par défaut, le format proposer est celui de Photoshop : .PSD
C’est tout votre projet qui est enregistré sous ce format.
Mais vous pouvez décider d’enregistrer votre travail final au format JPEG, PNG, bit map, TIFF, PDF …etc.

1.5 Sauvegarder un projet

Pour sauvegarder votre projet rester sur le format .PSD et cliquer sur enregistrer.
Exercice 1 : Création d'un photomontage simple avec les options de fusion

1.1 Importer des images

Reprenez votre projet. Lorsque vous débutez un projet, vous vous retrouvez sur une feuille blanche.

 Photoshop interface ex1

Nous allons importer une image.
Cliquez sur Fichier => importer et incorporer
Rendez-vous dans les ressources et cliquez sur "montage simple" puis télécharger le dossier Cours1-Ressource.zip, vous y trouverez l’image « texture1 », sélectionnez-là puis cliquez sur importer. L’image apparaît sur la feuille.

 Photoshop etape1 ex1

Vous pouvez remarquer les petites poignées autour de l’image. Celle-ci permettent de la redimensionner.
En vous aidant des poignées, faite en sorte que l’image recouvre toute la feuille. Faite entrée pour valider.
Utiliser le même procédé pour importer l’image AAT92. Redimensionnez-la pour quelle recouvre toute la feuille également.

 Photoshop calques ex1

Vous remarquerez que Photoshop a intégré cette image dans une nouvelle vignette par-dessus celle d’avant.
Ces vignettes ont un nom : les calques.

Ainsi nous avons 2 calques comportant des images : AAT92 et texture1, puis un calque d’Arrière-plan, photoshop créer ce dernier par défaut à chaque nouveau projet.

 Photoshop explication calques ex1

Les zones transparentes d’un calque laissent transparaître les calques situés au-dessous. Les calques sont utilisés pour effectuer des opérations telles que la composition d’images multiples, l’ajout
de texte à une image ou l’ajout de formes à une image vectorielle. Un style peut leur être appliqué pour ajouter un effet spécial, comme une ombre portée ou une lueur.

Organisation des calques Photoshop

Une nouvelle image ne possède qu’un seul calque. Le nombre de calques, effets de calques et groupes de calques supplémentaires que vous pouvez ajouter à une image n’est limité que par la mémoire de votre ordinateur.

Le travail sur les calques s’effectue dans le panneau Calques. (À gauche, ci-contre) Les groupes de calques vous permettent d’organiser et de gérer vos calques. Vous pouvez utiliser les groupes (1) pour organiser vos calques de façon logique et ainsi réduire l’encombrement du panneau Calques.

Vous pouvez imbriquer des groupes les uns dans les autres. Vous pouvez également utiliser des groupes de calques (1) pour appliquer des attributs et des masques à plusieurs calques simultanément.
1: créer un groupe
2: Créer un nouveau calque
Calques Photoshop pour la modification non destructrice Il arrive que les calques ne contiennent aucun contenu apparent. Par exemple, un calque de réglage contient des réglages de couleurs et de tons qui s’appliquent aux calques situés au-dessous.

Au lieu de modifier directement les pixels de l’image, vous pouvez modifier un calque de réglage et ne pas toucher aux pixels sous-jacents. Un type de calque spécial, appelé objet dynamique, permet de contenir un ou plusieurs calques de contenu.

Calques vidéo

Les calques vidéo permettent d’ajouter de la vidéo à une image. Après avoir importé une séquence vidéo dans une image sous la forme d’un calque vidéo, vous pouvez masquer le calque, le transformer, appliquer des effets, dessiner sur chacune des images ou pixelliser une image individuelle et la convertir en un calque standard.

Utilisez le panneau Montage pour lire la vidéo dans l’image ou pour accéder à chacune des images

Légende du panneau Calques de Photoshop  Photoshop panneau calques

A. Menu du panneau Calques B. Filtre C. Groupe de calques D. Calque E. 

Développer ou réduire les effets appliqués aux calques F. Effet de calque G. Vignette de calque

Affichage du panneau Calques de Photoshop

Choisissez Fenêtre > Calques.

Choix d’une commande dans le menu du panneau Calques de Photoshop
Cliquez sur le triangle situé dans l’angle supérieur droit du panneau. Duplication de calques Photoshop
Vous pouvez dupliquer les calques dans une même image, une autre image ou une nouvelle image.
Sélectionnez un calque ou un groupe dans le panneau Calques.
Utilisez l’une des méthodes suivantes :

Faites glisser le calque ou le groupe vers le bouton Créer un calque .
Choisissez la commande Dupliquer le calque ou Dupliquer le groupe dans le menu Calques ou le menu du panneau Calques. Indiquez le nom du calque ou du groupe, puis cliquez sur OK.

2.2 Ajouts / suppression / verrouillage des calques

Création de calques
Création d’un calque ou d’un groupe
Utilisez l’une des méthodes suivantes :

Cliquez sur le bouton Créer un calque  ou Créer un groupe  dans le panneau Calques pour créer un calque ou un groupe de calques avec les options par défaut.
Choisissez Calque > Nouveau > Calque ou Calque > Nouveau > Groupe.
Choisissez la commande Nouveau calque ou Nouveau groupe dans le menu du panneau Calques.

Pour supprimer un calque 

Faite un clic droit sur le calque < supprimer le calque
Vous pouvez aussi sélectionner le calque puis appuyer sur la touche suppr.

3.3 Fusion des calques

Sur le calques AAT92, faite un clic droit < option de fusion. Au niveau du mode de fusion choisissez «incrustation »

 Photoshop calques fusion

Observez le résultat :

 Photoshop final ex1

La calque AAT92, c’est incrusté dans le calque texture1 donnant ainsi l’impression que le personnage est dans les paillettes.
Répétez la procédure pour tester un à un les différents mode fusion. Observez les changements. Enregistrez votre projet sous le nom CarnavalVenitien au format psd d’une part puis faite une image png de votre création.

EXERCICE 1 suite: Intégrer du texte et des formes

Dans cet exercice nous cherchons à obtenir la création suivante :

 Photoshop attente partie 2 ex1

Reprenez votre projet Carnaval Vénitien. Dans les outils choisissez l’outil rectangle .
Astuce : en cliquant droit sur l’outil rectangle, vous accédez aux autres formes possibles dans Photoshop.

 Photoshop outil rectangle

Attribuez une couleur marron au futur rectangle :
Rentrez les code couleur : #3a1c01
Cliquez OK.
Tracer un rectangle long comme ci- dessous :

 Photoshop nuancier

 Photoshop selecteur couleur

 Photoshop rectangle montage ex 1

Faite attention à ce que le rectangle soit bien dans un calque au-dessus des autres éléments. Si ce n’est pas le cas, faite glisser le calque du rectangle au-dessus du reste.
Vous remarquerez que Photoshop ouvre automatiquement la fenêtre des propriétés du rectangle une fois le tracé terminé.

 Photoshop propriété formes

Vous pouvez donc faire des modifications, comme par exemple changer sa couleur, l’épaisseur du trait, … etc.
Pour masquer cette fenêtre cliquez sur les doubles flèches en haut à droite.

Sélectionner votre calque Rectangle1 puis faite un clic droit > option de fusion. Réglez l’opacité à 63%, cela donnera un effet de transparence au rectangle. Puis cliquez OK.

 Photoshop style calque

 Photoshop outil texte

Choisissez l’outil texte T . Attribuez-lui la couleur blanche. Placez-vous sur le rectangle et cliquez, un curseur apparaît. Ecrivez « Carnaval Vénitien d’Annecy 2017 ». Vous devriez obtenir ceci :

 Photoshop manipulation texte ex1 part 2

N’hésitez pas à bouger votre titre pour qu’il tombe au milieu du rectangle. Voici le résultat :

 Photoshop rendu 2 ex1 part 2

 Photoshop barre texte

Aperçu
 Photoshop aperçu 3

Sélectionnez vos dates puis cliquez sur l’outil Créer un texte déformé dans la barre d’option en haut.
 Photoshop outil texte déformé

 Photoshop outil texte déformé

Nous allons utiliser l’outil pipette pour récupérer une couleur du fond,
 Photoshop outil pipette

Positionnez-vous sur la scène, nous voulons récupérer une des nuances de bleu foncé du fond. Cliquez sur une des tâches bleu foncé, Photoshop récupère automatiquement sa couleur.

 Photoshop retrouver une couleur

Double cliquez sur la vignette du calque du rectangle1. La fenêtre du sélecteur de couleur s’affiche, remplacer le code couleur par celui que vous venez de copier.
Aperçu du résultat :

 Photoshop ex1 part 2 aperçu 4

Appliquez la même couleur bleue au texte des dates. Nous allons utilisez l’outil gomme. Importer l’image AAT93. Vérifier que son calque est bien au-dessus des autres.
Redimensionnez l’image comme ci-dessous :

 Photoshop ex1 part 2 aperçu 5

Attribuez une opacité de 67% à la gomme, vérifiez que vous avez bien les paramètres ci- dessous :

 Photoshop réglages gomme

Lorsque vous passerez la gomme sur votre nouveau calque votre curseur se transformera en rond barré. C’est normal, la gomme agit sur une image pixellisée. Cliquez sur l’image, le message suivant apparaît, cliquer OK.

 Photoshop message pixelisé le texte

Vous pouvez maintenant utilisez la gomme sur l’image. Nous allons gommer le paysage, de manière à garder uniquement le personnage.
Une fois le gommage terminé, placé votre personnage au-dessus du « C » de Carnaval.

Voici le résultat final, vous n'avez plus qu'a enregistrer votre travail !

 Photoshop ex1 final

Sources :
https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/using/layer-basics.html
https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/using/create-layers- groups.html#create_and_manage_layers_and_groups
https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/using/workspace-basics.html

 

EXERCICES ET TUTOS

S'entraîner à faire un photomontage simple

EXERCICE : Montage simple avec mode de fusion corrigé exercice

 

RESSOURCES

Photomontage simple

RESSOURCE : Montage simple

Contact

SARL AAT's

N° SIREN : 822580056 - N° TVA intracommunautaire : FR40822580056